Seconde OIB

Une classe pour approfondir des acquis linguistiques et culturels.

Présentation de la Seconde OIB

A la rentrée 2010 le Lycée Gustave FLAUBERT a ouvert une section Internationale, en classe de Seconde, préparant un diplôme exigeant, le Baccalauréat à Option Internationale (OIB).

  • La version britannique de l’OIB est un examen franco-britannique de fin d’études secondaires.
  • Il combine le vaste éventail de matières enseignées et la rigueur du baccalauréat français à des matières supplémentaires en anglais (niveau A Level), et ce en un seul diplôme.

Il est conjointement certifié par University of Cambridge International Examinations et le Ministère français de l’Éducation nationale.

 

  • Ce diplôme est reconnu en France et en Grande-Bretagne pour une admission à l’université.
  • Il requiert des connaissances académiques et linguistiques équivalentes en anglais et en français.
  • L’OIB est disponible dans les trois séries académiques suivantes du baccalauréat général français :  L,  ES, S. Les examens de l’OIB en Langue Anglaise et Littérature et en Histoire–Géographie sont les mêmes dans les trois filières.

 

La version britannique de l’OIB est basée sur un partenariat de longue date entre University of Cambridge International Examinations et le Ministère français de l’Éducation nationale.
University of Cambridge International Examinations est le principal fournisseur dans le monde de programmes éducatifs pour les 5–19 ans et fait partie du Cambridge Assessment, un département à but non lucratif de l’Université de Cambridge. University of Cambridge International Examinations est accrédité par Ofqual, organisme gouvernemental britannique responsable de la surveillance de la qualité et de la pertinence des examens.

Deux matières: Langue Anglaise et Littérature et Histoire–Géographie sont ajoutées au programme du baccalauréat français traditionnel. Ces examens en anglais à l’écrit et à l’oral remplacent l’épreuve de LV1 et d’Historie-Géographie ‘classique’ et sont certifiées par University of Cambridge International Examinations comme équivalentes au niveau A Level.


Ces matières sont enseignées à un niveau comparable à celui exigé par l’entrée à l’université et sont intégrées au baccalauréat français.

 

La nature biculturelle de l’OIB est illustrée par le fait que l’Histoire–Géographie est enseignée en anglais et en français.

Peu d’étudiants sont capables de s’adapter aux exigences de l’OIB ; les quelques 1100 élèves (en 2013) qui suivent l’enseignement de la version britannique de l’OIB le font dans des établissements qui ont un double cursus franco-britannique.


Les élèves qui réussissent à la fin de ce double cursus développent une capacité à travailler avec assiduité ainsi qu’une souplesse intellectuelle et culturelle qui leur donnent la possibilité de devenir d’excellents étudiants dans un premier cycle universitaire en Grande-Bretagne, en France ou ailleurs.

Pour les études en France, il est de plus en plus apprécié, y compris dans les classes préparatoires.

 

L’OIB est une preuve de compétence en anglais

La version britannique de l’OIB est largement acceptée par les universités britanniques comme une preuve de maîtrise de l’anglais sans nécessiter de surcroît des tests d’aptitude supplémentaires.
Contrairement aux diplômes d’anglais traditionnels, pour réussir l’OIB, il est nécessaire de pouvoir écrire (et parler) de façon analytique et approfondie et, ainsi, de démontrer la maîtrise de l’anglais à un niveau adéquat pour des études universitaires en Grande-Bretagne.

Cette section est ouverte à des élèves français possédant une bonne maîtrise de la langue anglaise, un bon niveau scolaire et des capacités de travail élevées, ainsi qu’à des élèves d’origine étrangère, anglophones

. L’objectif est de créer un cadre propice à l'apprentissage par les élèves français d'une langue vivante étrangère à un haut niveau et de favoriser la transmission des patrimoines culturels des pays concernés. Un intérêt soutenu pour la littérature anglophone et une grande motivation sont nécessaires pour suivre les enseignements de l’OIB.