Seconde ABIBAC

Une classe pour approfondir des acquis linguistiques et culturels.

SECTION BI-NATIONALE ABIBAC

A l’issue du cursus de trois ans, les élèves obtiennent le Baccalauréat français et le diplôme correspondant allemand, la Allgemeine Hochschulreife communément appelée « Abitur » (d’où le nom de la section ABIBAC).

Dans le cadre de l’intégration européenne, les élèves désireux de poursuivre des études supérieures en Allemagne auront un droit d’inscription à l’Université sans passer par des procédures de demande d’équivalence.

Organisé au niveau académique, le recrutement se fait sur dossier au vu des résultats obtenus au Collège dans les classes de Troisième. De bons résultats d’ensemble sont exigés, compte tenu du niveau élevé et du travail demandé dans cette section.

 

La Section ABIBAC correspond à un cursus effectué, de la Seconde à la Terminale, avec les enseignements normaux des classes du baccalauréat général.

S’y ajoute un enseignement spécifique (voir ci-après)

 

Un horaire renforcé d’enseignement de la langue allemande, à raison de 6 heures/semaine.

Cet enseignement renforcé se fait sur la base de l’entraînement intensif à quatre grandes compétences : compréhension de l’oral et de l’écrit, expression orale et écrite, les supports et documents utilisés pour cet entraînement permettant des apports complémentaires en civilisation des pays de langue allemande et en littérature (lecture d’œuvres longues et/ou intégrales).

Les cours d’histoire et de géographie sont, intégralement, dispensés en langue vivante.

 Les élèves de Seconde ABIBAC participent en fin d’année scolaire à des échanges individuels de 4 à 6 semaines organisés par les familles avec le soutien du lycée Gustave Flaubert.

 Nous entretenons un partenariat privilégié avec un lycée allemand :la Sophie-Scholl-Oberschule de Berlin.

 Les relations avec cet établissement consistent en un échange en classe de Première, selon les possibilités à redéfinir chaque année, qui prend appui sur un projet commun en lien avec le programme.

 Le but de ces relations est de permettre les contacts, d’élargir la culture et l’horizon personnel et surtout d’optimiser l’apprentissage de la langue, les élèves devant obtenir un niveau linguistique élevé.